Modern Makers #27

01/11/2020

Modern Makers est une newsletter hebdomadaire où je partage chaque dimanche avec vous une sélection des meilleures ressources autour des outils no-code. Le but : vous permettre de pouvoir avancer au mieux sur vos projets, développer votre business ou être plus efficace dans votre travail.

Pensez à vous inscrire pour recevoir les prochaines éditions directement dans votre boite mail


Au menu notamment cette semaine :

📚 Le livre de la semaine : Deep Work de Cal Newport

📊 JotForm vient concurrencer Airtable avec le lancement de JotForm Tables

🎓 On Deck lance son premier programme consacré au no-code

⚡ Focus sur Notion Automations, l’API non-officielle de Notion

Bonne lecture !


📚 Book of the week

Deep Work - Rules for Focused Success in a Distracted World

Auteur : Cal Newport
Date de publication : Janvier 2016

Mes leçons / enseignements : 
  1. La définition du deep work selon l’auteur : les activités professionnelles réalisées dans un environnement libre de toute distraction, permettant ainsi d'exploiter au mieux l'ensemble de vos fonctions cognitives. La capacité à effectuer des activités de ce type devient de plus en plus rare dans notre société tout en étant de plus en plus valorisée et recherchée dans notre économie actuelle. Les perdants dans cette nouvelle économie seront les personnes dont les compétences peuvent facilement être automatisées ou sous-traitées. Trois groupes de personnes auront en revanche un véritable avantage leur permettant de tirer leur épingle du jeu : les personnes capables de comprendre et d'exploiter la technologie (hello les no-codeurs 😉), les personnes les plus douées dans leur domaine et enfin les individus ayant accès au capital et aux ressources financières

  2. Afin de rester compétitifs dans cette nouvelle économie, nous devons maîtriser l'art d'apprendre rapidement des choses compliquées. Dans le cas contraire, vous ne ferez que accumuler du retard au fur et à mesure que la technologie avance. L’apprentissage doit donc être permanent. Très clairement, votre investissement actuel consacré à apprendre à utiliser les outils no-code vous permet de vous démarquer de vos concurrents

  3. Si vous ne créez rien, vous ne pourrez pas réussir - votre talent ou vos compétences ne suffisent pas. Deux capacités essentielles pour réussir : 1) être capable de rapidement apprendre des choses complexes et difficiles 2) capacité à produire votre meilleur travail possible (à la fois en qualité et en vitesse d'exécution)

  4. Évitez le multi-tasking - lorsque vous switchez d'une action A à une action B, un résidu de l'action A est toujours présent dans votre esprit, vous empêchant ainsi de pleinement vous concentrer sur l'action B. Afin d'être capable de réaliser votre meilleur travail, vous devez être capable de vous concentrer sur une seule tâche pendant une longue période et vous couper de toute distraction possible. Concrètement, on évite ainsi d'avoir plusieurs onglets sur son navigateur, on laisse son portable dans une autre pièce et on coupe toutes les notifications emails, Slack and co. La célèbre technique Pomodoro (des sessions de 25 minutes suivies d'un break de 5 minutes) est très utile selon moi pour vous aider à être plus productif et concentré

  5. Être capable de couper après le boulot - très difficile pour moi, encore plus en cette année 2020 avec le confinement et le travail à domicile. Il devient parfois délicat d'opérer une vraie coupure entre votre activité professionnelle et votre vie en dehors du travail. Il est pourtant crucial d'être capable de déconnecter et de vraiment différencier les périodes de travail versus le reste de vos journées. On essaie donc de ne pas consulter ses emails en soirée ou de ne pas jeter un oeil au Slack de votre boîte pendant le weekend. Quand vous travaillez, faites le de façon intense. Même chose quand vous décompressez donc. Essayez également autant que possible d'organiser vos soirées et weekends afin d'éviter de simplement succomber à la première tentation venue (par exemple regarder une série Netflix). Valoriser votre temps libre en le planifiant en amont


D’autres contenus qui ont retenu mon attention cette semaine :

  • Why Time Is Our Most Precious Resource de Polina Marinova - en prenant l'exemple de Alexander Hamilton (qui d'ailleurs me rappelle que je dois toujours trouver le temps de regarder Hamilton sur Disney+), Polina nous rappelle que l'apprentissage seul n'est pas suffisant et qu'il doit être immédiatement suivi d'actions concrètes. Être à la fois un thinker et un doer (ou un modern maker 😀). Et qu'il faut agir et construire maintenant, notre temps étant une ressource malheureusement limitée. Start today, not tomorrow!

  • At Tudor’s HQ, watchmaking is being quietly transformed - Wired UK - en tant que passionné d’horlogerie et détenteur d’une Tudor Black Bay Black, je ne peux qu’apprécier cet article qui détaille les coulisses de la production des montres Tudor au sein du siège de Rolex à Genève. Le genre d’endroits que je rêve de pouvoir visiter un jour

  • 🎙️ The Tim Ferriss Show - j’avais un peu abandonné l’écoute de ce podcast en 2020 mais les épisodes des dernières semaines sont assez exceptionnels. Chacun des 4 derniers épisodes en date avec Yuval Noah Harari, Seth Godin, Matthew McConaughey et Naval Ravikant mérite clairement le détour


Place maintenant aux news no-code de la semaine


🧰 Product

Décidément, le succès de Airtable ne cesse de faire des émules.

JotForm est un outil de création de formulaires en ligne, un créneau sur lequel il est notamment en concurrence avec Typeform. Cette semaine, JotForm a annoncé le lancement de JotForm Tables, présenté comme un "All-in-one workspace" permettant de traiter les données collectées via un formulaire et de les afficher sous différentes vues. Sur le papier, et au vu des premiers screenshots de l'interface, dur de ne pas penser directement à Airtable tant l'inspiration est évidente.

Avec ce lancement, JotForm souhaite donc se positionner comme une solution complète permettant de répondre à tous les besoins de ses utilisateurs, remplaçant ainsi plusieurs softwares individuels et centralisant les usages au sein d'une même interface. En plus de la vue classique "Table", Jotform propose d'autres façons de visualiser vos données. On retrouve ainsi une vue "Card" à la Trello, permettant de regrouper les données de chaque entrée au sein de cards individuelles. Une vue calendrier est également disponible. Du très classique en somme. En revanche, la vue "Report" (possibilité de créer une présentation ou des charts avec vos données) et la vue "Uploads" (vue affichant les pièces jointes uploadées via les formulaires) sont plus intéressantes selon moi.

Le tout dans un environnement collaboratif avec la possibilité d'inviter des collègues sur vos Tables avec différents niveaux d'accès (lecture seule ou possibilité d'éditer). On retrouve également des fonctions essentielles pour un éditeur de base de données, dont les rollups et lookups. JotForm propose également une collection de plus de 250 templates afin de vous aider à prendre en main l'outil très rapidement ainsi qu'une liste de tutoriels et guides pour mieux vous accompagner.

Les formulaires de Airtable étant pour l’instant relativement limités, on peut imaginer que ce lancement de JotForm Tables incite Airtable à améliorer cette fonctionnalité prochainement.

Découvrir JotForm Tables


📅 Events

On Deck vient de présenter son tout premier programme dédié au no-code. Un programme de 10 semaines qui accueillera 150 participants pour cette première édition sponsorisée par Bubble.

Cette communauté regroupera donc des personnes souhaitant lancer leur MVP pour leur startup, créer un business en ligne ou tout simplement optimiser au mieux une activité existante grâce aux outils no-code. Parmi les participants, on retrouve quelques figures incontournables du mouvement no-code anglophone, dont Bram Kanstein, Max Haining, Edmund Amoye ou encore Michael Gill.

Au programme notamment pendant ces dix semaines:

  • des office hours avec des employés de Bubble, Webflow, Glide et Adalo

  • des sessions se focalisant sur les best practices, les nouvelles tendances, les outils phares du no-code

  • un projet à lancer d'ici la fin du programme

Cette première édition est entièrement en ligne et il est donc possible de participer depuis n'importe quel pays dans le monde. Vous avez jusqu'au 27 décembre prochain pour postuler, le programme débutant en début d'année prochaine. Le ticket d'entrée est à $1,990.

Postuler à On Deck No-Code


⚡ Project

En tant que lecteur de Modern Makers, vous devez déjà savoir je pense à quel point j'adore Notion. Et avec quelle impatience j'attends la sortie de leur API. Pendant que nous prenons notre mal en patience, d'autres makers décident d'agir. C'est ainsi que cette semaine nous avons vu le lancement de Notion Automations, un service créé par deux français et qui se présente comme l'API non-officielle de Notion.

Avec Notion Automations, vous pouvez dès maintenant connecter Notion avec le catalogue de 3,000 applications disponibles sur Zapier. Vous pouvez tester gratuitement le service avec 10 actions avant de décider ou non d'acheter le service, actuellement disponible à $97 en lifetime deal. Vous pouvez également annuler votre achat pendant les sept premiers jours si vous le désirez. Personnellement, je vais passer mon tour et attendre la sortie de l'API officielle de Notion (même si l'attente devient de plus en plus insupportable). Notion Automations a néanmoins de quoi rendre heureux les plus impatients d'entre nous et a le mérite de nous donner un aperçu de ce qu'il sera possible de réaliser une fois l'API et l'intégration avec Zapier disponibles.

Essayer Notion Automations

Pour celles et ceux qui sont à la recherche d’une autre alternative, Coda (concurrent principal de Notion et dont l'API est déjà disponible) a récemment sorti son Notion Importer qui vous permet en quelques clics de basculer votre workspace Notion vers Coda.


📦 En vrac


C'est tout pour cette semaine. Si le contenu vous plaît, n'hésitez pas à le partager avec vos amis ou collègues, c’est ce qui m’aide le plus :)

Vous pouvez également me suivre et me contacter sur Twitter ou LinkedIn

Passez une excellente semaine,

Martin