Modern Makers #35

💰Webflow lève 140 millions 🤝 Apprendre à négocier comme un pro

Modern Makers est une newsletter hebdomadaire où je partage chaque dimanche avec vous une sélection des meilleures ressources autour des outils no-code. Le but : vous permettre de pouvoir avancer au mieux sur vos projets, développer votre business ou automatiser certaines tâches dans votre travail.

Pensez à vous abonner pour recevoir les prochaines éditions directement dans votre boite mail


Hello makers,

Bienvenue aux nouveaux makers qui nous ont rejoint depuis la newsletter de la semaine dernière. J'espère que vous avez passé une excellente semaine.

Cette semaine j'ai eu l'occasion d'être invité sur le podcast La NoCode Family de Simon. J'ai pu y évoquer ma vision du no-code, mettre en avant mes outils favoris, présenter quelques-unes de mes ressources préférées et détailler mon utilisation au quotidien de Airtable. L'épisode sera publié prochainement et je ne manquerai pas de vous partager le lien de l'épisode. J’ai également créé une page LinkedIn pour Modern Makers où je posterai des contenus sur le no-code, n’hésitez pas à vous abonner. Côté lectures, je suis en train de lire No Rules Rules de Reed Hastings, le CEO de Netflix, et je devrai pouvoir vous partager un résumé dans la newsletter de la semaine prochaine.


Sur ce, de quoi allons nous parler cette semaine ?👇

🤝 Apprenez à négocier comme un pro avec Chris Voss
💰 Webflow lève 140 millions et devient une licorne
🆕 Softr lance une fonctionnalité de Membership

Bonne lecture !


📚 Book of the week

Never Split the Difference - Negotiating as if Your Life Depended on It
Auteur : Chris Voss
Date de publication : Mai 2016

Chris Voss est un ancien négociateur du FBI. Il a par la suite créé son propre business, The Black Swan Group, où il donne des formations de négociation aux entreprises. Il est également auteur de ce livre que j'ai eu l'occasion de lire l'an dernier pendant le premier confinement. J'ai profité de mon abonnement à Masterclass pour suivre le cours dispensé par Chris. Il y reprend les points essentiels de sa méthode ainsi que quelques-unes des affaires et situations auxquelles il a dû faire face durant sa carrière au FBI. La négociation a souvent une mauvaise image, les gens ayant tendance à associer cela à de la manipulation. Chris pense pourtant que le fait de savoir négocier est la base d'une vie heureuse et saine. Vous êtes amenés à négocier tous les jours, avec tout le monde. Que ce soit avec vos clients, votre patron mais aussi votre conjoint ou vos enfants. Voici donc 5 points essentiels que j’ai retenu :

  1. Mirroring - La répétition consciente des derniers mots prononcés par votre interlocuteur. Les miroirs sont conçus pour montrer à l'autre partie que vous les écoutez et que vous les comprenez. Ex: si votre interlocuteur vous dit "nous n'avons pas de budget pour cette activité", répétez "pas de budget pour cette activité ?". Cette technique vous permet de faire en sorte que l'autre personne vous donne un maximum d'information et de contexte. Plus elle parle, plus vous obtenez d'éléments qui vous aideront pour cette négociation. Votre but ultime ? Que l'autre partie vous propose un deal sur la base de vos termes, tout en lui donnant l'impression qu'elle est à l'origine de cette idée. "Negotiation is the art of letting the other side have your way."

  2. Labelling - le fait de reconnaître verbalement les sentiments et les positions de l'autre partie. Les "étiquettes" sont des outils puissants pour renforcer les sentiments positifs et désactiver les sentiments négatifs de votre interlocuteur. Vous allez ainsi utiliser des formules telles que "il semblerait que ..." ou encore "cela semble ...". En revanche, évitez l'emploi du JE ! Par exemple : "j'ai l'impression que", ou "je trouve que". Le fait de ne pas utiliser le JE vous permet ainsi de facilement rebondir s'il s'avère que votre labelling n'est pas exact. Vous l'invitez ainsi à reformuler ses propos plutôt que de montrer que vous n'avez pas bien compris ou écouté votre interlocuteur

  3. Le silence est d'or - que ce soit après un mirroring ou un labelling, taisez vous ! Pas toujours facile à faire et pourtant extrêmement efficace ! Un silence complet de votre part va amener la personne à répondre à votre question et à vous donner les informations dont vous avez besoin. N'oubliez pas : le premier qui parle a perdu ! Par ailleurs, voici une astuce pour détecter au mieux un mensonge de la part de l'autre partie. Si une personne vous donne une réponse trop longue, avec bien plus d'éléments que nécessaire, il est probable qu'elle soit en train de mentir et elle a peut-être peur de ne pas réussir à vous convaincre. Chris appelle cela l'effet Pinocchio. De la même façon, méfiez-vous des expressions du type "pourquoi te mentirai-je ?"

  4. La règle 65/20/10/5 - ou la méthode Ackerman. Etablissez votre prix cible pour un bien que vous souhaitez acheter (100€ par exemple). Votre première offre doit donc de 65€ (65% de votre prix cible). Prévenez votre interlocuteur qu'il va sûrement trouver votre offre ridicule. Faites en sorte que cela soit lui qui vous demande votre prix. Annoncez ensuite votre offre de 65€. Si cette offre n'est pas acceptée (ce qui est probable), faites votre seconde offre où vous ajoutez 20% de votre prix cible, soit 85€. En cas de non-accord, votre troisième offre sera donc de 95€. Comme vous le voyez, les augmentations diminuent entre chaque offre (20€, puis 10€ d'augmentation). Always increase by decreasing increments. Pour votre dernière offre, partez sur un chiffre très spécifique, donnant ainsi l'impression qu'il s'agit là de votre dernière offre : 98.5€ par exemple. Vous pouvez également inclure un élément non-monétaire dans la négociation à cette étape ou laissez votre interlocuteur faire une contre-offre incluant un élément de ce type (à vous de juger si le deal vous convient ou non)

  5. Accusation Audit - Une liste de toutes les choses négatives que l'autre partie peut penser, ressentir ou dire à propos de vous. Le fait de compiler toutes ces accusations potentielles vous aide à anticiper les types de négativité et d'objections qui pourraient entraver la réussite de votre deal. Soyez le plus exhaustif possible. Par exemple, dans le cadre d'une négociation de salaire avec votre boss, commencez la discussion en prévenant qu'il va surement vous trouver égoïste et déraisonné. Votre objectif ? Que votre interlocuteur vous dise que vous êtes "trop dur avec vous-même". D'une manière générale, Chris recommande de tester toutes ces techniques sur des négociations à faibles enjeux afin de vous familiariser avec ces différents concepts.


D’autres contenus qui ont retenu mon attention cette semaine :

  • 🧩 The 30 Best Pieces of Advice for Entrepreneurs in 2020 - First Round Review - un contenu extrêmement dense qui regroupe de nombreux conseils d'entrepreneurs et de business leaders sur des sujets aussi variés que les entretiens d'embauche, la viralité de votre produit, l'écriture, l'UX ou encore l'organisation d'évènements virtuels

  • 📵 Why You Need an Untouchable Day Every Week de Neil Pasricha - dans cet article, Neil nous explique sa méthode pour bloquer un jour par semaine où il est absolument injoignable. Pas d'email, pas de Slack, pas de téléphone. Cette journée déconnectée lui permet de passer en mode deep work et de se focaliser sur les aspects les plus créatifs de son travail. Très dur à mettre en place si vous êtes employé mais les indépendants devraient réfléchir à tester cette méthode

  • 🤔 A Few Thoughts On Writing - Collaborative Fund - une liste de 12 conseils par Morgan Housel à destination de celles et ceux qui créent du contenu écrit. Il est notamment important de se rappeler que l'attention de vos lecteurs est plus que limitée et que votre contenu doit donc être le plus impactant possible dès les premiers mots


Place maintenant aux news no-code de la semaine


💰 Funding

Encore une levée de fonds majeure dans le monde du no-code. Et pas n'importe laquelle ! Ce mercredi 13 janvier, Webflow a en effet annoncé une Serie B de 140 millions de dollars qui valorise la société de Vlad Magdalin à plus de 2 milliards ! Pour l'anecdote, les fondateurs de Webflow avaient vu leur dossier refusé par le Y Combinator lors de leur première candidature en 2012. Ils tentèrent leur chance un an plus tard, cette fois avec succès.

Webflow en quelques chiffres c'est :

  • 225 employés à travers le monde

  • 2 millions d'utilisateurs

  • 100,000 clients dans 210 pays

  • une société rentable depuis 2020

  • 215 millions levés au total

Cette levée va notamment permettre à Webflow d'accélérer sur son offre Enterprise. De mon côté, j'attends avec grande impatience de voir les nouvelles fonctionnalités que Webflow va dévoiler ces prochains mois. La gestion d'espaces membres et la possibilité de créer des workflows donneraient notamment une toute nouvelle dimension aux projets créés avec cet outil. D'ici là, vous pouvez comme moi suivre le nouveau cours disponible sur la Webflow Academy pour apprendre à construire un portfolio avec Webflow : 21 leçons au rythme d'une leçon par jour.


🧰 Product

Grosse annonce cette semaine chez les berlinois de Softr avec le lancement d'une fonctionnalité Membership. Vous pouvez maintenant créer des espaces membres sur vos applications avec notamment des blocs de formulaires de Sign-in / Sign-up. Des pages de profils pour chaque utilisateur sont également proposées ainsi que le fait de pouvoir restreindre l'affichage de certaines pages et contenus à un certain type d'utilisateurs.

Cette nouvelle fonctionnalité est uniquement disponible pour les comptes payants de Softr. Il vous faudra donc au minimum basculer vers le plan Maker disponible actuellement à $25 par mois dans le cadre d'un engagement annuel.

Ci-dessous une vidéo pour découvrir en détail cette fonctionnalité Membership :


📦 En vrac


Si le contenu de cette newsletter vous plaît, n'hésitez pas à en parler avec vos amis, vos collègues ou votre communauté, c’est ce qui m’aide le plus.

Share Modern Makers

Vous pouvez également me suivre et me contacter sur Twitter ou LinkedIn si vous avez des questions ou besoin d’aide concernant les outils no-code ou si vous souhaitez faire connaissance autour d’un café ☕ (virtuel :))

Passez une excellente semaine,

Martin