Modern Makers #36

đŸ“ș La culture d'entreprise chez Netflix đŸ‡ȘđŸ‡ș Le no-code europĂ©en se porte bien

Hello makers,

Bienvenue aux nouveaux makers qui nous ont rejoint depuis la newsletter de dimanche dernier. J'espÚre que vous avez passé une excellente semaine.

De mon cĂŽtĂ©, je suis avec grand plaisir chaque jour le cours 2021 design portfolio de Webflow. Une leçon quotidienne pour construire de A Ă  Z un site vitrine. J’adore le format et cela m’aide grandement pour le dĂ©veloppement de mon blog. Toujours sur ce projet, je suis actuellement en train de travailler sur Figma afin de crĂ©er des maquettes et je vous partagerai la semaine prochaines quelques ressources permettant de bien dĂ©buter avec Figma. CĂŽtĂ© lecture, j'ai dĂ©butĂ© No Filter qui revient sur l'histoire de Instagram, de la crĂ©ation du projet au rachat par Facebook pour un milliard de dollars Ă  peine quelques mois plus tard. Je suis Ă©galement en train de profiter de l'essai gratuit de 30 jours de Readwise, une application qui permet notamment de regrouper tous les highlights de vos lectures et qui peut Ă©galement se synchroniser avec Notion. Je ne manquerai pas de vous faire part de mes impressions.


Sur ce, de quoi allons nous parler cette semaine ?👇

đŸ“ș Comment vous inspirer de Netflix pour motiver vos Ă©quipes
đŸ‡ȘđŸ‡ș Deux levĂ©es de fonds pour le no-code europĂ©en

Bonne lecture !


📚 Book of the week

No Rules Rules: Netflix and the Culture of Reinvention
Auteurs : Reed Hastings & Erin Meyer
Date de publication : Septembre 2020

Un livre écrit par Reed Hastings (CEO de Netflix) et Erin Meyer (auteure américaine) qui décortique la culture d'entreprise de Netflix, rendue célÚbre à la suite de la parution du Netflix Culture Deck en 2009 (plus de 20 millions de vues sur Slideshare). Cette culture repose sur trois piliers essentiels : la densité de talents dans l'entreprise, un feedback permanent et l'absence de contrÎle donnant une grande liberté aux employés. TrÚs clairement, travailler chez Netflix n'est pas fait pour tout le monde.

Le format du livre est assez original, chaque chapitre est une vraie partie de ping pong entre Reed et Erin, entrecoupĂ©e de nombreux tĂ©moignages d’employĂ©s de Netflix. No Rules Rules est un ouvrage intĂ©ressant pour les startups et entreprises qui souhaitent encourager l'innovation au sein de leurs Ă©quipes. Voici 5 points essentiels que j’ai retenu :

  1. Freedom & Responsibility - la formule qui rĂ©sume le mieux la culture d’entreprise de Netflix. Tel le Yin et le Yang, l'un ne va pas sans l'autre. La libertĂ© donnĂ©e aux employĂ©s est trĂšs Ă©levĂ©e : vacances illimitĂ©es (et les jours pris ne sont pas trackĂ©s) et confiance totale sur les notes de frais (la seule rĂšgle Ă  suivre : est-ce que cette dĂ©pense aide ou non l'entreprise ?). Netflix attend de ses employĂ©s qu’ils soient exemplaires et qu’ils se comportent comme des adultes. Les rĂšgles du jeu sont Ă©tablies. En cas de non-respect de ces rĂšgles, l'entreprise n'hĂ©site pas Ă  licencier et Ă  expliquer devant le reste des Ă©quipes les raisons du licenciement. Chose assez unique aussi pour une entreprise publique : chez Netflix, les rĂ©sultats trimestriels sont mis Ă  disposition de tous les employĂ©s avant d'ĂȘtre communiquĂ©s auprĂšs de Wall Street. Une transparence totale sur les finances de l'entreprise donc. Encore une fois, Netflix responsabilise ses employĂ©s en leur faisant bien comprendre des risques (la prison notamment) qu'ils prendraient Ă  communiquer ces rĂ©sultats trimestriels

  2. Augmentez la densitĂ© de talents dans vos Ă©quipes - au dĂ©but des annĂ©es 2000, Netflix a dĂ» se sĂ©parer d’un tiers de ses effectifs, passant de 120 Ă  80 personnes en conservant uniquement les tous meilleurs Ă©lĂ©ments. À la grande surprise de Reed, les effets furent extrĂȘmement positifs. En ne gardant que ses meilleurs employĂ©s, Netflix avait ainsi augmentĂ© la densitĂ© de talent au sein de l’entreprise. "For top performers, a great workplace isn’t about a lavish office, a beautiful gym, or a free sushi lunch. It’s about the joy of being surrounded by people who are both talented and collaborative. People who can help you be better. When every member is excellent, performance spirals upward as employees learn from and motivate one another." Depuis, Netflix prĂ©fĂšre, Ă  budget Ă©quivalent, recruter une rock star payĂ©e Ă  prix d’or plutĂŽt que deux ou trois employĂ©s. Par ailleurs, l'entreprise ne propose aucun bonus mais des salaires fixes au-dessus de la moyenne du marchĂ©. Cela permet notamment d'enlever du stress aux Ă©quipes afin qu'elles puissent se focaliser sur le plus important : leur travail au quotidien. De nombreuses Ă©tudes prouvent qu’un groupe est toujours tirĂ© vers le bas. Les pessimistes, les rĂąleurs, les fainĂ©ants ou les insatisfaits ont ainsi une influence importante sur le reste des Ă©quipes. Netflix se voit plus comme une Ă©quipe de sport que comme une famille. À l'instar d'une Ă©quipe de sport, seuls les meilleurs Ă©lĂ©ments sont conservĂ©s afin que l'Ă©quipe obtienne les meilleurs rĂ©sultats possibles. NĂ©anmoins, au contraire d'une Ă©quipe de sport, le nombre de places n'est pas limitĂ©, Ă©vitant ainsi de crĂ©er une compĂ©tition malsaine entre les employĂ©s

  3. Le feedback doit ĂȘtre permanent et Ă  tous les niveaux de votre entreprise - Pour ĂȘtre efficace, le feedback doit suivre la rĂšgle des 4A :

  • Aim to assist : le feedback que vous donnez doit ĂȘtre dans l'intĂ©rĂȘt de l'employĂ© Ă  qui vous l'adressez et de Netflix. Il ne s'agit donc pas de donner du feedback qui vous arrangerait personnellement. Ce feedback doit ĂȘtre bienveillant et privilĂ©gie l'intĂ©rĂȘt collectif. Ne pas donner du feedback qui pourrait aider un collĂšgue revient finalement Ă  ne pas vouloir aider Netflix, ce qui est forcĂ©ment mal vu en interne

  • Actionnable : votre feedback doit inclure des actions concrĂštes Ă  mettre en place. Soyez trĂšs spĂ©cifiques dans vos recommandations afin que votre collĂšgue est un vrai plan d'action Ă  disposition

  • Appreciate : lorsque vous recevez du feedback de la part d'un collĂšgue, vous devez avant tout le remercier et Ă©couter attentivement ses recommandations. Ce feedback Ă©tant dans l'intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral de Netflix, ne laissez pas vos Ă©motions personnelles prendre le dessus (aprĂšs tout, l'ĂȘtre humain a une tendance naturelle Ă  ne pas apprĂ©cier la critique personnelle)

  • Accept or discard : libre Ă  la personne ayant reçu du feedback de dĂ©cider d'appliquer ou non ces recommandations. Il est trĂšs important que les deux personnes aient conscience de cela. La dĂ©cision finale revient Ă  la personne ayant reçu du feedback Afin d'encourager cette culture du feedback, Reed invite les managers Ă  toujours inclure un item feedback dans leur agenda dans le cadre d'entretiens individuels avec les membres de leur Ă©quipe (en tout dĂ©but ou en fin de meeting). En tant que manager, crĂ©ez une culture oĂč vos Ă©quipes peuvent vous faire part de leurs feedbacks et vous aider Ă  vous amĂ©liorer. “Only say about someone what you will say to their face.”

  1. Lead by context, not by control - de nos jours, le risque pour la plupart des entreprises n'est plus de faire des erreurs. Le vrai risque c'est de ne pas attirer les meilleurs talents, de ne pas inventer de nouveaux produits ou de ne pas ĂȘtre capable de changer rapidement de direction si besoin (le fameux pivot). Ces objectifs sont impossibles Ă  atteindre si votre entreprise a une culture du contrĂŽle visant Ă  Ă©viter les erreurs. Chez Netflix, tout est fait pour que chaque personne ait accĂšs aux informations (les diffĂ©rents niveaux de contexte) dont elle a besoin pour prendre une dĂ©cision. Le livre prĂ©sente plusieurs exemples d’employĂ©s amenĂ©s Ă  leur grande surprise Ă  prendre des dĂ©cisions concernant des projets Ă  plusieurs millions de dollars. Et Ă  signer par eux mĂȘmes ces contrats. D'une maniĂšre gĂ©nĂ©rale, Netflix invite un employĂ© Ă  prendre ses propres dĂ©cisions, mĂȘme contre l'avis de son boss. "Don't seek to please your boss. Seek to do what is best for the company"

  2. Assumez vos erreurs. Et partagez les leçons que vous en avez tirĂ© - Le vrai risque pour une entreprise comme Netflix est de ne plus innover et de laisser la concurrence la dĂ©passer. Qui dit innovation dit prise de risques, ce qui implique forcĂ©ment des erreurs et des Ă©checs. Reed utilise la mĂ©taphore du poker - chaque employĂ© a un tas de jetons Ă  utiliser. Il doit donc prendre des paris et miser sur les projets auxquels il croit vraiment. Netflix attend de ses employĂ©s qu'ils utilisent tous leurs jetons. Un employĂ© qui ne prend pas de risque et qui garde ses jetons ne sera pas conservĂ©. L’important est d'apprendre de ses Ă©checs, de s’assurer de ne pas rĂ©pĂ©ter une mĂȘme erreur et surtout d’assumer pleinement ses responsabilitĂ©s. L'ensemble de la sociĂ©tĂ© doit ensuite pouvoir apprendre des Ă©checs rencontrĂ©s par chaque employĂ©. "When you sunshine your failed bets, everyone wins. You win because people learn they can trust you to tell the truth and to take responsibility for your actions. The team wins because it learns from the lessons that came out of the project. And the company wins because everyone sees clearly that failed bets are an inherent part of an innovative success wheel. We shouldn’t be afraid of our failures. We should embrace them. And sunshine mistakes even more!"


D’autres contenus qui ont retenu mon attention cette semaine :

  • 💰 The Munger Operating System - FS - Charlie Munger est l'associĂ© principal de Warren Buffett. Cet article revient sur un discours que Charlie avait prononcĂ© en 2007 Ă  la cĂ©lĂšbre facultĂ© de droit USC. Charlie avait dĂ©jĂ  plus de 80 ans Ă  l'Ă©poque et ce discours regorge de prĂ©cieux conseils

  • ⌚ Why your next hire should be a no-coder - Makerpad - comment le no-code peut augmenter la productivitĂ© de vos Ă©quipes. Cet article propose plusieurs suggestions Ă  mettre en place afin de tirer au mieux profit des outils no-code et de crĂ©er des solutions Ă  vos problĂšmes internes. Identifiez les personnes ayant des connaissances sur ce type d'outils et donner leur la libertĂ© d'expĂ©rimenter

  • ₿ The Complete History and Analysis of Bitcoin - Acquired - l'excellent podcast Acquired a mis en ligne un nouvel Ă©pisode consacrĂ© Ă  l'un des phĂ©nomĂšnes stars du moment : le Bitcoin. Il fallait bien trois heures pour revenir en dĂ©tail sur l'histoire du Bitcoin, de sa crĂ©ation en 2009 par le mystĂ©rieux Satoshi Nakamoto jusqu'Ă  son record all-time Ă  plus de $40,000 le 8 janvier dernier. Un podcast idĂ©al pour celles et ceux qui souhaitent mieux comprendre ce qui se cache derriĂšre la plus cĂ©lĂšbre des cryptomonnaies


Place maintenant aux news no-code de la semaine


L'application mobile de Airtable vient s'enrichir de deux nouvelles vues pour vous permettre de mieux visualiser vos donnĂ©es. C'est donc avec plaisir que nous voyons dĂ©barquer une vue Kanban et une vue Gallery dans la derniĂšre mise Ă  jour de l'application. À noter que ces nouveautĂ©s sont uniquement disponibles sur iOS pour l'instant. Les utilisateurs d'Android devront donc encore un peu patienter.


L'outil de création de formulaires en ligne Tally vient d'intégrer une dimension de logique conditionnée. Suivant la réponse donnée à une question de votre formulaire, vous pouvez décider par exemple de ne pas afficher les trois questions suivantes (car non pertinentes pour cette personne) et ainsi conditionner l'expérience pour chaque utilisateur. En plus de cet affichage conditionnel des autres questions, vous pouvez également rediriger l'utilisateur vers la page de votre choix ou rendre certains champs obligatoires. Par exemple, si une personne répond oui à la question "souhaitez-vous vous inscrire à notre newsletter ?", le champ email deviendra obligatoire. Ces ajouts apportent donc une vraie valeur ajoutée et sont disponibles dans la version gratuite de Tally. Retrouvez plus de détails sur le blog de Tally.


La startup berlinoise Softr a annoncĂ© un tour de Seed de $2.2M menĂ© par le fonds Atlantic Labs. LancĂ© en 2019, Softr est un outil no-code qui permet de crĂ©er des sites et des applications webs en utilisant Airtable comme base de donnĂ©es. Un outil extrĂȘmement facile Ă  prendre en main et qui propose de nombreux blocs d'Ă©lĂ©ments afin de vous permettre de facilement crĂ©er votre projet. J'ai eu l'occasion de discuter avec Mariam et Artur, les deux fondateurs de Softr, et je leur souhaite le meilleur pour la suite de leur aventure entrepreneuriale avec Softr.


TrĂšs belle semaine pour le no-code europĂ©en puisque Landbot a Ă©galement officialisĂ© une levĂ©e de fonds : une Serie A de $8M auprĂšs du fonds d’investissement Swanlaab. Landbot, dont les Ă©quipes sont basĂ©es Ă  Barcelone, est un outil no-code de construction de chatbots. Landbot compte plus de 2,000 clients dont des sociĂ©tĂ©s telles que Coca-Cola, NestlĂ© ou encore Prudential. Cette levĂ©e de fonds doit notamment permettre Ă  Landbot de doubler ses effectifs cette annĂ©e (actuellement 40 employĂ©s).


📩 et aussi 



Encore une fois, n’hĂ©sitez pas Ă  partager ce contenu et Ă  parler de Modern Makers auprĂšs de vos amis, vos collĂšgues ou votre communautĂ©, c’est ce qui m’aide le plus.

Share Modern Makers

Vous pouvez Ă©galement me suivre et me contacter sur Twitter ou LinkedIn si vous avez des questions ou besoin d’aide concernant les outils no-code ou si vous souhaitez faire connaissance autour d’un cafĂ© ☕ (virtuel :))

Passez une excellente semaine,

Martin