Modern Makers #37

đŸ“” Comment devenir un minimaliste digital ? đŸ€– Des nouveautĂ©s pour les automatisations de Airtable

Hello makers,

Bienvenue aux nouveaux makers qui nous ont rejoint depuis la newsletter de la semaine derniÚre. J'espÚre que vous avez passé une excellente semaine.

Pour commencer, voici comme promis une petite sélection de contenus et de ressources trÚs pratiques pour celles et ceux qui débutent avec Figma et veulent apprendre comment utiliser au mieux cet outil de design :

Cette sĂ©lection devrait vous donner de bonnes bases pour dĂ©buter avec Figma et crĂ©er des maquettes et designs pour vos projets digitaux. Avez-vous d'autres ressources Ă  me conseiller ? N'hĂ©sitez pas Ă  laisser un commentaire 👇

Leave a comment


Sur ce, de quoi allons nous parler cette semaine ?👇

đŸ“” Comment devenir un minimaliste digital ?
💰 Une levĂ©e de fonds pour Stacker
đŸ€– Des nouveautĂ©s pour les automatisations de Airtable

Bonne lecture !


📚 Le livre de la semaine

Digital Minimalism: Choosing a Focused Life in a Noisy World
Auteur : Cal Newport
Date de publication : FĂ©vrier 2019

Cal Newport est un auteur dont j'ai dĂ©jĂ  eu l'occasion de parler au sein de cette newsletter dans l'Ă©dition #27 concernant son livre Deep Work. Digital Minimalism Ă©tait depuis sur ma reading list et j'ai pu profiter des offres quotidiennes de Amazon Kindle pour l’acheter Ă  ÂŁ0.99 (je vous recommande vivement de consulter la section Daily Deals si vous avez un Kindle 😉). J'ai dĂ©vorĂ© le livre en 3 jours cette semaine. Certains points ont fait mouche chez moi et j'espĂšre donc pouvoir mettre en place quelques changements afin de rĂ©duire mon usage de mon iPhone. J'ai depuis longtemps dĂ©jĂ  supprimĂ© des applications telles que Facebook, Instagram ou encore LinkedIn et dĂ©sactivĂ© toutes les notifications. En revanche je n'arrive pas encore Ă  supprimer Twitter sur lequel je passe beaucoup de temps, notamment dans mon travail de veille pour Modern Makers. Voici 5 points en particulier que j'ai retenu :

  1. Digital Minimalism - une philosophie oĂč l'on se focalise sur le temps passĂ© sur une sĂ©lection limitĂ©e d'applications et de services qui servent Ă  renforcer des valeurs qui nous sont chĂšres. Cette philosophie implique donc de faire des choix et d'accepter de ne pas pouvoir profiter de tout. Le minimaliste digital accepte l'idĂ©e de rater certaines choses, son essentiel Ă©tant de s'assurer de ne pas rater les choses qui comptent vraiment pour lui. Son objectif : faire en sorte que la technologie ne soit plus une distraction mais un outil Ă  mĂȘme de l’aider Ă  vivre la vie qu’il dĂ©sire. Il ne s'agit donc pas de renoncer Ă  la technologie et d'aller vivre tel un ermite. Les nouvelles technologies peuvent considĂ©rablement amĂ©liorer notre quotidien, Ă  condition de dĂ©cider par nous mĂȘmes des rĂšgles du jeu et de ne pas laisser un algorithme ou une intelligence artificielle impacter nos journĂ©es

  2. Connections VS Conversations - l'auteur différencie les conversations (soit en présentiel ou par téléphone / Zoom) des connections (SMS, Whatsapp, Messenger, un Like sur Facebook 
). Il est trÚs tentant et pratique de se focaliser sur les connexions et de privilégier ce mode de communication avec nos amis et notre famille. Néanmoins, l'impact sur le long terme est négatif et cela affecte la qualité de vos relations. "Conversation is the only form of interaction that in some sense counts toward maintaining a relationship". Depuis quelques semaines j'essaie de faire en sorte d'allouer une part plus importante de mon temps sur les conversations. Prendre quelques minutes chaque semaine pour appeler un ami ou organiser des appels vidéos avec des contacts Twitter par exemple. Les connexions sont bien entendu trÚs pratiques et à conserver mais il est intéressant de s'en servir également comme un outil permettant d'organiser une vraie rencontre ou une conversation

  3. 30 jours sans vos applications - The Digital Declutter - une pĂ©riode de 30 jours pendant laquelle vous allez vous passer de tous les services et applications non-essentiels. Il est important d'utiliser ce break pour vous focaliser sur des activitĂ©s et des loisirs qui vous font plaisir et qui comptent pour vous. Dans le cas contraire, vous allez ressentir de l'ennui et de l'anxiĂ©tĂ©. Il ne s'agit donc pas d'une simple dĂ©tox mais d'une opportunitĂ© Ă  saisir pour vous reconnecter avec vous mĂȘme. Bien entendu, ne vous attendez pas Ă  un exercice facile Ă  rĂ©aliser, les deux premiĂšres semaines notamment seront probablement difficiles. À la fin de ces 30 jours, dĂ©cidez quels services vous allez Ă  nouveau utiliser, selon trois critĂšres de sĂ©lection :

    • ce service sert il quelque chose qui vous tient Ă  coeur ? (le fait que le service apporte une valeur ajoutĂ©e n'est pas un critĂšre de dĂ©cision suffisant)

    • Est-ce vraiment la meilleure technologie pour accomplir votre objectif ? (si non, trouvez un autre outil plus Ă  mĂȘme de vous apporter ces bĂ©nĂ©fices)

    • Enfin, qu'allez-vous mettre en place Ă  l'avenir pour maximiser la valeur apportĂ©e par ce service tout en rĂ©duisant ses effets nĂ©gatifs ?

  4. L'importance des moments de solitude - par solitude, l'auteur n'entend pas de partir s'enfermer dans une cabane en pleine montagne. PlutĂŽt le fait d'ĂȘtre seul avec aucune autre distraction pour son cerveau. Seul avec ses pensĂ©es. La solitude peut donc ainsi avoir lieu dans un cafĂ© ou dans le bus par exemple. Écouter un podcast ou lire un livre n'entre donc pas dans cette dĂ©finition de la solitude puisque vos pensĂ©es sont focalisĂ©es sur le contenu que vous ĂȘtes en train de consommer. Cal estime que les vrais moments de solitudes se font de plus en plus rares dans nos modes de vie actuels. Je me rends compte Ă  quel point cela est vrai. Lorsque je marche dehors, prĂ©pare un bon repas ou fais le mĂ©nage chez moi, je vais avoir tendance Ă  Ă©couter un Ă©pisode de podcast par exemple. Le risque de privation totale de solitude est donc rĂ©el. "Solitude Deprivation: A state in which you spend close to zero time alone with your own thoughts and free from input from other minds"

  5. Le temps est notre asset le plus prĂ©cieux - Chaque minute compte. Toutes les applications de social media apportent une valeur ajoutĂ©e. Facebook nous tient informĂ©s des derniĂšres nouvelles de vos amis. Instagram nous inspire. Twitter nous informe. Le dĂ©bat ne consiste donc pas Ă  remettre en cause l'utilitĂ© de ces rĂ©seaux. Voici en revanche quelques questions Ă  se poser concernant notre utilisation de ces applications : est-ce que la valeur apportĂ©e par ce service justifie d'y consacrer votre temps si prĂ©cieux ? Qu'est-ce que le temps consacrĂ© Ă  une application de social media vous empĂȘche de faire ? Est-ce lĂ  vraiment la meilleure utilisation possible de votre temps ?


D’autres contenus qui ont retenu mon attention cette semaine :

  • đŸ–Œïž Masterworks: Demystifying & Democratizing Art - Not Boring by Packy McCormick - l'art digital fait partie de mes prioritĂ©s en 2021 en termes d'investissement, notamment dans une optique de diversification. Masterworks est une des plateformes qui vous permet d'acheter une fraction d'un tableau (et de voir votre tableau en vrai au sein de leur galerie privĂ©e Ă  New York). Cet article ultra complet nous donne toutes les informations nĂ©cessaires pour mieux comprendre comment fonctionne Masterworks

  • 🏡 'Atomic Habits' Author James Clear: 'I'm Never Far From a Good Idea' - The Profile - une interview Ă©crite et vidĂ©o de l'auteur de l'excellent Atomic Habits oĂč il Ă©voque sa consommation de contenus et nous donne mĂȘme quelques conseils pour mettre en place de bonnes habitudes alors que nous sommes actuellement confinĂ©s dans nos appartements

  • 🕒 The Most Powerful Time Management Technique You’re Probably Not Using - Nir Eyal - Ă  moins de savoir Ă  l'avance ce que nous allons faire de notre journĂ©e, nous allons probablement ĂȘtre distraits et laisser notre environnement dĂ©cider de notre journĂ©e Ă  notre place. La solution : planifier nos journĂ©es et choisir un temps allouĂ© Ă  chaque activitĂ©


Place maintenant aux news no-code de la semaine


Décidément, les bonnes nouvelles se succÚdent dans le monde du no-code européen. Stacker a en effet officialisé cette semaine un tour de financement de $1.7M auxquels participent notamment Y Combinator et Makerpad. Stacker, un outil qui permet de transformer une Google Sheet ou une base Airtable en application, compte aujourd'hui 500 clients pour un ARR (Annual Recurring Revenue) de $1M. Si l'officialisation de cette levée de fonds a eu lieu cette semaine, le deal avait en réalité eu lieu en septembre dernier. Comme souvent, cet argent devrait servir principalement à améliorer le produit en développant de nouvelles fonctionnalités. Au passage, Stacker a également dévoilé son nouveau logo.


Airtable Automations s'enrichit de deux nouvelles fonctions : un nouveau trigger et une nouvelle action. Le nouveau trigger "At a scheduled time" permet de dĂ©finir une frĂ©quence de dĂ©clenchement de votre automatisation. Les intervalles proposĂ©s vont de 15 minutes Ă  24 heures. Il est Ă©galement possible de choisir un jour de la semaine comme frĂ©quence, idĂ©al par exemple pour envoyer un email avec un rapport hebdomadaire de vos donnĂ©es. Airtable a Ă©galement ajoutĂ© une nouvelle action "Find records", qui va vous permettre d'aller rechercher jusqu'Ă  100 records de votre base de donnĂ©es (il est possible de dĂ©finir vos conditions). À noter que ces deux nouveautĂ©s sont en version Alpha et que des bugs sont donc possibles. À dĂ©couvrir en vidĂ©o


Twitter a annoncé l'acquisition de Revue, un outil qui permet de créer et de publier des newsletters. Il s'agit donc d'un concurrent de Substack, outil que j'utilise dans le cadre de cette newsletter. Peu de détails ont pour l'instant filtré concernant le montant de cette transaction ou ce à quoi ressemblera Revue une fois intégré dans la famille Twitter. D'aprÚs ce qu'annonce le communiqué officiel, il sera probablement possible de s'abonner à une newsletter directement depuis Twitter par exemple.

We’re imagining a lot of ways to do this, from allowing people to sign up for newsletters from their favorite follows on Twitter, to new settings for writers to host conversations with their subscribers. It will all work seamlessly within Twitter.

Plus que jamais, Twitter veut devenir la plateforme de référence pour les créateurs de contenus. Tout comme Facebook qui serait en train de développer en interne son propre service de newsletters.


Zapier a lancé cette semaine une nouvelle action Looping qui, comme son nom l'indique, permet de créer des boucles au sein de vos Zaps. Trois options sont disponibles : une boucle à partir d'un élément texte, d'un nombre ou d'un record dans votre base de données.

Une petite astuce fait également son arrivée : la possibilité de créer un nouveau Zap directement en tapant zap.new dans la barre d'adresse de votre navigateur web. Pour information, ces raccourcis en .new sont également disponibles sur de nombreux services tels que Google Docs, Google Sheets ou encore Notion.

Par ailleurs Zapier organise un webinar le 11 février prochain pour celles et ceux qui souhaitent approfondir leurs connaissances avec cet outil phare du no-code.


📩 et aussi 



Encore une fois, n’hĂ©sitez pas Ă  partager ce contenu et Ă  parler de Modern Makers auprĂšs de vos amis, vos collĂšgues ou votre communautĂ©, c’est ce qui m’aide le plus.

Share Modern Makers

Vous pouvez Ă©galement me suivre et me contacter sur Twitter ou LinkedIn si vous avez des questions ou besoin d’aide concernant les outils no-code ou si vous souhaitez faire connaissance autour d’un cafĂ© ☕ (virtuel 😉)

Passez une excellente semaine,

Martin